• Auteurs en G

    Girodeau G., Darnaudet F. & Ward  P.
    - La Saga de Xavi El Valent ~Tome 1~ Le Glaive de Justice

    Goldman William
    - Princess Bride

     

  •  

    Illustrateurs de fantasy Princess Bride
    de William Goldman  

    Bragelonne ~ 328 pages

     
    Il était une fois la plus belle des aventures, auréolée par le grand amour, le seul, le vrai. Le conte intemporel de S. Morgenstern ~ redécouvert et merveilleusement abrégé par William Goldman ~ est peuplé de personnages aussi inoubliable que Westley, le beau valet de ferme qui risque sa vie pour la femme qu'il aime; Inigo Montoya, le fabuleux bretteur qui ne vit que pour venger la mort de son père; Fezzik, le plus doux et le plus fort des colosses... et bien sûr, Bouton d'or : la princesse, la fiancée, la femme idéale, la plus belle de toute l'histoire du monde.

     

    Princess Bride - William Goldman


    J'ai débuté Princess Bride dans le cadre d'une lecture commune avec Acr0 et Laure.

    Avant d'avoir commencé le récit en lui-même, j'avoue avoir été un peu sceptique car le livre contient deux introductions de William Goldman très longues. Dans la première, destinée au 25ème anniversaire, nous y trouvons des anecdotes sur le tournage du film, contées par William Goldman lui-même. Dans la seconde, rattachée à la première parution de la version abrégée, William Goldman expose la façon dont Princess Bride de Morgenstern a marqué son enfance ainsi que ce qui l'a conduit à sortir une version abrégée du texte. Ces deux introductions auraient pu être très agréables à lire si William Goldman s'était un peu moins étendu sur certains points de sa vie qui ne concernent quasiment pas le roman lui-même.

    Princess Bride est un récit qui se démarque par sa singularité et son côté déjanté. L'auteur marie parfaitement humour, suspense et action; de quoi donner une réelle fraicheur à une trame narrative plutôt basique. L'humour est omniprésent dès le début du roman et frise parfois la satire, ce qui n'a pas été pour me déplaire. Il se cache au détour de chaque page, que ce soit à travers le récit, les dialogues ou encore les nombreuses notes de Goldman;  et il fait ainsi naître, fréquemment, un sourire sur le visage du lecteur. Pourtant, la joie et la bonne humeur ne sont pas les seuls sentiments qui demeurent, l'histoire contient tous les ingrédient d'un bon roman de cape et d'épée : suspense, rebondissements, et parfois désolation. Les protagonistes, sous leur apparence stéréotypée de personnages de contes et de récits d'aventures, se révèlent être drôles et attachants malgré leur personnalité qui frôle parfois la parodie.

    La singularité de ce roman est dû, en parti, aux nombreuses notes que William Goldman incruste au fil du récit et dans lesquels il s'exprime à propos de ses décisions concernant la version abrégée du récit. Celles-ci ne sont généralement pas trop envahissantes et bien moins ennuyeuses que les deux introductions car elles touchent directement l'histoire de Princess Bride. Cependant, Goldman révèle parfois certains points importants de l'intrigue, et enlève ainsi toute surprise au récit, ce qui est relativement agaçant. Il joue donc avec les sentiments du lecteurs, et ce jeu s'étend sur le récit lui-même: qui est donc ce fameux Morgenstern censé avoir écrit la version originale de Princess Bride? Et quelles sont ces contrées Florin  et Guilder dans lesquelles se déroule l'action? 

    Malheureusement, mon enthousiasme a été quelque peu freiné par Le bébé de bouton d'or qui est présentée comme une suite du roman. Je n'y ai pas retrouvé la légèreté qui faisait tout le charme de Princess Bride; de plus, elle est incomplète et précédée d'une nouvelle introduction, une fois de plus très longue, voir lourde.

    Afin de finir sur une note plus positive, je tiens à mettre un point d'honneur sur la présentation de l'ouvrage. Bien que la couverture n'ait rien d'époustouflant, le contenu est un véritable plaisir pour les yeux : chaque début de chapitre est pourvu d'illuminures et décorations diverses et la carte qui représente Guilder et Florin est somptueuse. Dès les premières pages, nous avons l'impression d'avoir en main un vieux livre de contes.

    Princess Bride est un roman déjanté et cocasse dans lequel William Goldman crée un jeu constant avec le lecteur. Néammoins, il reste un grand roman d'amour et d'aventure qui m'a véritablement enchantée. Il est dommage que les deux première introductions soient si longues mais elles n'en demeurent pas moins indispensables. En revanche, nous aurions pû nous passer de la dernière partie...

    Princess Bride - William Goldman





     

    Princess Bride - William Goldman

    Cliquez sur l'image pour agrandir...

    Auteurs en KAuteurs en K 


     


     

     


     

    Princess Bride - William Goldman

     

    Je vous invite à lire les avis d'Acr0 et Laure. 


    5 commentaires
  • Challenge Chefs d'œuvre de la SFFF

     La Saga de Xavi El Valent
    ~Tome 01~
    Le Glaive de Justice
    de F. Darnaudet, G. Girodeau & P. Ward 

    Black Coat Press, collection Rivière Blanche
    252 pages

     

    En l’an de grâce 1213 après Jean-Baptiste, le roi Amalrik III le Vil, monarque absolu de tout le pays franc, et le Pape noir Gontran le Défiguré décident de conquérir les royaumes de Katland et d'Ock afin d’y imposer leur puissance temporelle autant que spirituelle.

    Alors que les troupes du roi d’Ock Bérenger V et du roi Pere IX de Katland rencontrent celles d'Amalrik dans la plaine de Murèl, débute la saga d'un chevalier katalan : Xavi El Valent et sa quête du Glaive de Justice...
     

    La saga de Xavi El Valent ~Tome 01~


    Avant tout, je remercie BOB et Rivière blanche pour cette lecture en partenariat.

     

    ~ Ou les lieux et évènements ne nous sont pas inconnus ~

    C'est dans un univers qui n'est pas sans nous rappeler notre XIII ème siècle que prend place la quête de Xavi. Je pense que des noms comme Katland ou encore Barcelona ne vous sont pas inconnus, tous comme la bataille de Murèl, par laquelle commence l'action, qui fait référence à celle de Muret. Je ne suis malheureusement pas assez bonne en histoire ou en géographie pour saisir tous les clins d'œil qui doivent être nombreux, je l'imagine. Le récit modifie donc notre histoire afin de la mêler à la fantasy et tout ce qui va avec : nécromanciens, loups garous, dieux, ... Le résultat est plus que satisfaisant car nous sommes directement plongés au cœur de l'action et la lecture se fait très rapide et palpitante.

    ~ Où trois conteurs se partagent le récit d'une quête ~

    Le livre est divisé en trois parties, chacune prise en main par un des auteurs. Ce procédé me laissait plutôt perplexe au début mais ce fut une agréable surprise car le changement de style rajoute une certaine fraicheur à l'histoire. La première partie, de Philippe Ward, prend place lors de la bataille de Murèl durant laquelle l'action s'enchaine très vite sans que nous voyons les pages défiler. La seconde partie, écrite par François Darnaudet, est composée de nombreux chapitres très courts d'une page ou deux seulement. La quête du glaive de justice et donc le fil directif de l'histoire est peu à peu mit en place. Mais c'est dans la troisième partie, qui prend plus de la moitié du livre et composée par Gildas Girodeau, que se déroule le plus gros de la quête.

    ~ Où il est question de bruixot et bruixas, d'un archer, de guerriers et autres étranges créatures ~

    Le personnage principal, Xavi est un Bruixot (ou sorcier, magicien) thaumaturge au service du roi de Katland au début de l'histoire. Il m'a semblé plutôt effacé mais néanmoins attachant. Ce n'est qu'au fil du récit qu'il s'affirme même s'il n'est pas assez mit en avant à mon goût. Cela laisse place aux personnages secondaires auxquels nous nous attachons autant qu'à Xavi. Nous avons donc Pau, un archer plein de ressources, Lo singlar, le guerrier et Enrekhtouès, la petite égyptienne aux étranges pouvoirs. Mais ce n'est pas tout, le récit est parsemé de nombreux personnages plus intéressants et surprenants les uns que les autres dont la dangereuse Agna la Bruixa. En revanche, j'ai été bien moins emballée par les créatures nés du mélange d'animaux que nous connaissons comme le tigro-raptor.

    ~ Où il est question de la présentation du livre ~

    Je n'avais jamais vu de livres appartenant à cette édition auparavant. Le format est plaisant, mais la couverture me semblait étrange avant d'avoir lu le livre. J'ai pu relever une erreur d'impression : deux mots sont superposés vers les trois quarts du livre et donc quasiment illisibles.


    Le glaive de Justice est une très agréable découverte qui se lit relativement vite. L'action qui mêle Histoire et clichés de la fantasy est prenante malgré quelques détails décevants. C'est un livre dont j'aurai forcément envie de connaitre la suite.

    La saga de Xavi El Valent ~Tome 01~



    La saga de Xavi El Valent ~Tome 01~



    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique