• Auteurs en M


  • Sœur des Cygnes - Juliet MarillierSœur des Cygnes - Juliet Marillier
















        Sœur des Cygnes
    de Marillier Juliet 

    L'Atalante
    Tome 1 : 352 pages
    Tome 2 : 384 pages

    Au domaine de Sep­te­naigue, au cœur de la forêt, vivait une fratrie de sept enfants dont Sorcha, la benjamine, était la seule fille. Leur mère était morte, leur père toujours en campagne militaire contre les Britons. Mais un jour il décida de se remarier… Ainsi commence l’aventure de Sor­cha. De l’Irlande aux côtes britanniques, une longue et douloureuse épreuve l’attend pour sauver ses frères d’une cruelle malédiction.
     

    Sœur des Cygnes - Juliet Marillier


    J'ai choisi de considérer les deux tomes de Sœur des Cygnes comme un ensemble car ils sont le premier volume de la trilogie de Septenaigue. Daughter of the Forest, de son titre original, a été publié en 2000 pour la première fois, nous avons donc attendu 9 ans avant que l'oeuvre ne pointe son nez en France.   

    Sœur des Cygnes s'inspire du conte Les Six Cygnes des frères Grimm mais aussi du conte d'Andersen, un peu moins connu, Les Cygnes Sauvages. La fin du roman laisse supposer au lecteur que l'histoire de Sorcha a donné naissance à ces deux contes mais leur circulation orale les a quelque peu édulcorés. Bien que nous en retrouvons les grandes trames dans le roman, celui-ci prend une dimension bien moins merveilleuse et, surtout, une tournure bien plus cruelle, le tout est habilement accentué par la narration à la première personne.

    Car c'est autour de Sorcha que tourne l'histoire, une jeune fille forcée de filer six chemises avec des fleurs d'étoile, que l'on pourrait comparer à l'ortie, dans le mutisme le plus complet afin de sauver ses six frères transformés en cygnes par leur belle-mère. La tache prendra bien plus de temps que ne l'aurait pensée notre héroine et les fleurs d'étoile blessent sans arrêt ses mains, la ralentissant dans sa tâche. À cela, s'ajoute le fait que Sorcha doit se cacher afin d'échapper à sa belle mère et malheureusement cette situation implique bien d'autres mésaventures...

    Autant dire que tout va se jouer sur la force d'esprit et la détermination de la jeune fille : agaçante au début, puis attachante, Sorcha montre parfois une maturité difficilement plausible pour une enfant de son âge.  Nous suivons ses pensées et voyons tout à travers son regard ce qui a pour résultat de rendre certaines scènes extrêmement poignantes. Sorcha est bien différente de la jeune princesse des deux contes, elle est la fille de la forêt bien plus à l'aise en son sein que dans la haute société. Ses six frères sont pourvus de personalités et capacités qui les différencient clairement et certains sont mis en valeurs plus que d'autres ce qui a pour conséquence que nous nous attachons plus à certains d'entre eux.

    L'écriture fluide et agréable permet une lecture facile et prenante. L'histoire, bien qu'elle mette du temps à se mettre en place, nous entraine au coeur de l'Irlande par des paysages somptueusement décrits, nourris par les légendes contées par l'héroine et sa famille. L'histoire sait accrocher le lecteur dès le début, malgré ma connaissance des contes, je voulais sans cesse savoir ce qui arriverait à la jeune Sorcha et lâchais difficilement le livre.

    J'avoue, à ma grande honte, avoir été complètement influencée par la couverture lors de l'achat du livre ! Les deux illustrations de Benjamin Carré sont sublimes bien que je puisse reprocher la couleur de cheveux de l'héroine qui n'est pas respectée. Chaque majuscule en début de chapitre est gracieusement décorée. Bref, des livres bien présentés dont je ne me lasse jamais de regarder les couvertures .

    Le deuxième tome de la trilogie Son of the Shadows, Fils de l'Ombre en français, est sorti le 19 août aux éditions L'Atalante. Malheureusement, il subit lui aussi une division  en deux tomes et j'attends le deuxième tome pour le 23 septembre 2010. J'avoue être assez curieuse, d'autant plus que celui-ci ne sera pas basé sur un conte, l'intrigue me sera donc entièrement étrangère.

    L'adaption des contes dans Sœur des Cygnes est donc habilement réussie : bien que je connaissais la trâme de l'histoire, le roman m'a véritablement fait voyager. J'ai suivi l'héroine avec intérêt et ne pouvais m'empêcher de tourner les pages afin de savoir ce qui lui arriverait.
    Sœur des Cygnes - Juliet Marillier



     

    Sœur des Cygnes - Juliet Marillier

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir...

    Auteurs en MAuteurs en MAuteurs en M

    Sœur des Cygnes - Juliet Marillier



    7 commentaires
  • Fils de l'Ombre - Juliet Marillier

    Fils de l'Ombre - Juliet Marillier








     

    Fils de l'Ombre
    La trilogie de Septenaigue ~Tome 2~
    de Marillier Juliet 

    L'Atalante
    Première partie : 333 pages
    Seconde partie : 374 pages

    Ainsi Liadan, fille cadette de Sorcha des cygnes, entame-t-elle son récit. Une génération a passé au domaine de Septe­naigue. Elle a hérité de sa mère le talent de guérisseuse et le don de voir et d’entendre les esprits de la forêt. Il lui incombera d’affronter un destin douloureux pour préserver de la ruine sa famille et son domaine.


    Fils de l'Ombre - Juliet Marillier


    Souvenez-vous, à la fin de ma chronique sur l'excellent Soeur des Cygnes, je me disais impatiente de découvrir ce deuxième tome de la trilogie de Septenaigue. Finalement, il a fallut près d'un an pour que je trouve le temps de le lire mais ce n'est pas plus mal car l'attente du troisième tome aurait été longue, très longue...

    Avant de commencer mon avis, j'aimerais vous mettre en garde contre la quatrième de couverture qui contient un Spoiler assez conséquent. Je vous déconseille donc vivement de la lire car le Spoiler se déroule quand même à la fin de la première partie, soit à la moitié du livre complet. Personnellement, comme je voulais entièrement découvrir cet opus, je suis passée outre la quatrième de couverture. Je ne l'ai découverte qu'après avoir lu le livre et j'en suis bien contente. J'ai donc supprimé cet élément dans le résumé que je vous propose afin que vous puissiez quand même savoir globalement dans quoi vous vous lancez.

    Fils de l'Ombre nous conte l'histoire de Liadan, de son frère jumeaux Sean et de leur sœur Niam, fils et filles de Sorcha et de Red. Le fait de suivre la génération suivante a permis de raviver ma curiosité dès le début de l'histoire car nous en apprenons plus sur le destin de Sorcha et de ses frères à travers les yeux de sa fille et les nouvelles ne sont pas toujours bonnes. Liadan a un caractère proche de celui de Sorcha, bien que différent car elle ne vit pas les mêmes épreuves et n'évolue pas de la même façon. C'est une héroïne calme, déterminée et attachante bien que je n'ai pas toujours trouvé ses décisions très pertinentes. Comme pour Sœur des Cygnes, les liens familiaux sont au cœur de l'histoire et c'est eux qui vont être décisifs dans le destin de Liadan. Tout va découler d'un seul secret au sein de la famille, une secret si terrible pourtant qu'il est comme un poison qui se répand peu à peu en Septenaigue et dont le destin de chacun va découler.

    La plume de l'auteur est toujours aussi poétique, agréable et touchante. Elle tisse de nombreuses images qui enveloppent l'histoire de beauté et de grâce; qui nous plongent au cœur de l’Irlande et de ses légendes, souvent contées par les personnages eux même. Ne vous attendez pas à une histoire pleine d'action et de rebondissements, ce n'est pas le cas. Pourtant, le récit n'en est pas moins passionnant et j'ai été emportée du début à la fin sans pouvoir lâcher le livre. Les intrigues politiques et familiales sont bien traitées et réalistes, les nombreux personnages sont très attachants et leur destin ne nous laisse pas indifférent. La magie n'est présente qu'à petite dose, avec finesse, ce qui la rend d'autant plus précieuse et savoureuse. L'histoire contient aussi une bonne part de romance mais juste assez pour que ce soit agréable et ne tombe pas dans la niaiserie. 



    Fils de l'Ombre est donc dans la continuité de Sœur des Cygnes : une héroïne attachante et courageuse, un style poétique, doux qui nous plonge au cœur de l’Irlande et une intrigue prenante sans pour autant bourrée d'action. Le deuxième opus nous offre une fin nettement plus ouverte que le tome précédent et je suis impatiente de découvrir la suite.

    Fils de l'Ombre - Juliet Marillier

     

    Fils de l'Ombre - Juliet Marillier


    Magie & Sorcellerie littéraire

     


    2 commentaires
  • Enfant de la Prophétie de Juliet Marillier

    Enfant de la Prophétie de Juliet Marillier

        








    Enfant de la Prophétie
    La trilogie de Septenaigue ~Tome 3~
    de Marillier Juliet 

    L'Atalante
    Première partie : 384 pages
    Seconde partie : 380 pages

    "Tu iras à Septenaigue, Fainne. J'attendais que tu sois prête. Tu achèveras ce que j'ai commencé. Tu remporteras la victoire qui m'a longtemps été refusée. Ils tomberont ensemble, le peuple de Septenaigue et son ombre de l'Autre Monde. Telle est ta mission". Une autre génération a passé. Fainne, fille unique de Ciaran le druide proscrit, doit se soumettre à la volonté de sa grand-mère, la redoutable Lady Oonagh. Eduquée dans les arts de la magie, elle est vouée à détruire Septenaigue. Car les temps sont venus et les Irlandais se préparent à reconquérir les Iles sacrées sous la conduite de l'enfant de la prophétie, celui-là même qu'elle doit anéantir avec leurs espoirs.

    Enfant de la Prophétie de Juliet Marillier


    J'attendais la suite et fin de la trilogie de Septenaigue avec grande impatience donc aussitôt acheté, aussitôt lu malgré ma procrastination aiguë actuelle en matière de lecture. Si vous n'avez pas lu les deux tomes précédents, je vous conseille de passer votre chemin.

    Une fois de plus, nous suivons la génération suivante : Fainne, la fille de Ciaràn et Niamh et donc la petite fille de Sorcha mais aussi de Lady Oonnagh. Alors que Sorcha et Liadan se ressemblaient beaucoup, nous avons ici une héroïne complètement différente des deux précédentes.

    J'ai trouvé Fainne beaucoup plus torturée : elle manque d'assurance, se dévalorise souvent et craint les gens de manière générale. Elle est aussi très ambivalente et sera partagée entre deux camps tout au long du livre puisque sa grand-mère l'oblige à se rendre à Septenaigue afin d'empêcher la fameuse prophétie de se réaliser. Quelque part, je l'ai trouvée beaucoup plus "humaine" que Sorcha et Liadan. Il est d'ailleurs assez intéressant de suivre un personnage extérieur à Septenaigue qui se retrouve plongée au cœur du domaine.

    Les autres protagonistes m'ont tout aussi séduite. Je pense notamment à Darragh, un jeune garçon dont la famille parcoure l'Irlande afin de dresser des chevaux pour les vendre. Il est l'ami d'enfance de Fainne et j'aime beaucoup la façon dont évolue leur relation au fil des années.

    Dans ce tome, la magie est placée au centre de l'histoire puisque Fainne est élevée par son père, sorcier et Druide à la fois. Le début du livre retrace l'apprentissage de la jeune fille auprès de son père, puis de sa grand-mère avant d'être envoyée à Septenaigue. Je pense que c'est la partie du livre que j'ai préféré car, malgré le côté déjà très solitaire de Fainne, les souvenirs d'enfances de la jeune fille sont relatés avec toute la poésie, les sensations et l’innocence qu'on associe souvent à cette partie de notre vie.

    La plume de l'auteur est toujours aussi douce et touchante. La beauté de l'Irlande et de ses légendes restent au cœur de l'histoire mais nous laissent une impression douce amère à la conclusion, poignante, du livre.    

    Au final, Enfant de la prophétie était à la hauteur de mes espérances. Le choix du personnage principal a permis à l'auteur de se renouveler tout en mettant un point d'honneur à nous replonger en plein cœur de l'intrigue principale.

    Enfant de la Prophétie de Juliet Marillier



    Enfant de la Prophétie de Juliet Marillier

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir...

    Enfant de la Prophétie de Juliet MarillierEnfant de la Prophétie de Juliet Marillier
    Enfant de la Prophétie de Juliet Marillier

     

    Enfant de la Prophétie de Juliet Marillier

     Pour ceux que ça intéresse, sachez que bien qu'Enfant de Prophétie soit le dernier tome de la trilogie de Septenaigue, deux tomes ont été écrits après. Dans le premier Heir to sevenwaters nous suivons la petite Clodagh, souvenez-vous, une des filles de Sean et Aishling dont s'occupe Fainne,  tandis que le suivant Seer to sevenwaters nous emmène aux côtés de sa soeur, Sibeal. Pour ma part, j'espère sincérement que nous verrons un jour ces livres sur les étagères de nos librairies françaises car j'ai très envie de les découvrir et je n'ai pas encore eu le courage de me lancer dans la Vo. Serait-ce l'occasion de s'y mettre?

    En attendant, je vous laisse admirer les couvertures :

    Enfant de la Prophétie de Juliet Marillier

    Enfant de la Prophétie de Juliet Marillier












    Enfant de la Prophétie de Juliet Marillier

    Magie & Sorcellerie littéraire


    6 commentaires
  • Le trône de fer ~intégrale 1~Le Trône de Fer
    ~L'intégrale 1~

       de George R.R. Martin

    J'ai lu
    790 pages


    Le royaume des sept couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver : par-delà le mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer, tous les coups sont permis, et seuls les plus forts, ou les plus retors s'en sortiront indemnes...


    Le trône de fer ~intégrale 1~

    Le trône de fer est une saga que je me suis promis de lire il y a déjà fort longtemps mais savoir que la série n'était pas encore close m'a souvent découragée. J'ai fini par me lancer afin de pouvoir profiter de la série produite par HBO et j'ai été séduite par ce premier tome.



    Dès le début du livre, nous nous retrouvons face à toute une flopée de personnages. Cependant on distingue très rapidement les grandes familles et certains personnages se démarquent plus que d'autres.
    Nous suivons tout particulièrement huit d'entre eux :

    Eddard Stark
    , seigneur de Winterfell amené à se rendre à la capitale afin de devenir la main du roi et Catelyn Stark, sa femme qui part en quête de réponses. La famille Stark se compose aussi de leurs enfants : Robb l'ainé; Bran son petit frère bloqué à Winterfell contrairement à ses deux sœur, Arya et Sansa, qui se rendent à la capitale en compagnie de leur père. Tandis qu'Arya, jeune fille au caractère bien trempé, aimerait apprendre à se battre, Sansa ne rêve que de dames et de chevaliers. Même si j'ai une nette préférence pour Arya, je n'en aime pas moins le chemin qu'emprunte Sansa. Et enfin, le cadet, Rickon qui reste à Winterfell aux côtés de Bran.
    Parallèlement, nous suivons aussi les pas du bâtard de lord Stark, Jon Snow, qui s’apprête à rejoindre les frères noirs, gardiens du mur gigantesque qui sépare le Nord du reste l'ïle.

    Trêve de Stark puisque Tyrion Lannister guidera aussi nos pas pendant bien des pages. J'ai apprécié cet homme de petite taille dès son apparition car malgré son désavantage physique, il n'en demeure pas moins un personnage intelligent et plein de ressources. Sa soeur, Cersei Lannister est la femme du roi Robert Barathéon tandis que Jaime, frère jumeau de Cersei, fait partie de la garde personnelle du roi. Autant j'adore Tyrion, autant je trouve les deux autres exécrable.
    Enfin, la belle Daenerys Targaryen et son frère Viserys nous emmènent de l'autre côté du détroit. Celui-ci compte bien récupérer le fameux trône de fer qui appartenait autrefois à leur père.

    Chaque personnage, et pas uniquement les principaux, est hautement travaillé et fait preuve d'une identité et d'une personnalité prononcé, rarement manichéenne. Forcément, nous éprouvons de nombreux sentiments à leur égard mais aucun d'eux ne suscitent l'ennuie.

    Martin joue beaucoup avec la symbolique des emblèmes de chaque famille qui sont généralement des animaux ou des créatures de légende. Ainsi, on ne s'étonnera pas que six petits Direwolf croisent la route des enfants Stark, le Direwolf étant l'animal qui représente la famille; ni que trois œufs de dragon changés en pierre soient offert à Daenerys sachant que l'emblème des Targaryen est un dragon à trois têtes.



    Tout ce petit monde évolue dans un univers médiéval foisonnant. Il y a n'y que peu de magie et elle ne transparait uniquement à travers des créatures qui sont considérées comme appartenant à une époque révolue. Ainsi, même si Daenerys a des œufs de dragons, ils sont de pierres et les dragons sont censés avoir disparus depuis fort longtemps. L'apparition des Direwolf surprend tout le monde et peu croient aux Autres, créatures faisant leur apparition de l'autre côté du mur.

    En revanche, nous assistons a une véritable lutte pour la couronne. Beaucoup d'enjeux politiques apparaissent, certains personnages se démènent pour y voir clair tandis que d'autres tirent les ficelles. Et évidemment, le lecteur y prend beaucoup de plaisir puisque nous assistons à tout cela sans se douter de la tournure, parfois cruelle, que peut prendre l'histoire. L'auteur se montre sans pitié donc si vous avez des personnages bien-aimés, n'hésitez à vous munir d'une boite de mouchoir.



    Pour moi, la traduction est un gros point faible. Même si j'ai bien aimé l'effort du traducteur pour retranscrire l'ambiance médiévale, le style est très lourd. On a parfois des tournures de phrases douteuses et je me suis surprise à relire trois ou quatre fois le même passage avant de le comprendre.
    De plus, l'écriture de martin est froide et ne fait pas appel à l'empathie du lecteur. Heureusement, la complexité de l'intrigue et la richesse des personnages suffisent à maintenir notre intérêt.



    Au final, Le premier intégrale du Trône de fer est un livre sombre, cruel et complexe mais le lecteur en redemande! Dommage que l'écriture frêne un peu mon engouement.
    Le trône de fer ~intégrale 1~




    Le trône de fer ~intégrale 1~

    Cliquez sur l'image pour agrandir...

    Le trône de fer ~intégrale 1~Le trône de fer ~intégrale 1~Le trône de fer ~intégrale 1~Le trône de fer ~intégrale 1~


     

     

     



    Le trône de fer ~intégrale 1~


    Le deuxième intégrale sera lu en lecture commune avec Livrement Tome 1 & Tome 2, La pile à lire d'Heclea, Book en Stock Tome 2, Chez Neph & La pause lecture je vous invite donc à découvrir leurs chroniques sur ce premier opus.

     Et les autres chroniques :  Mes lectures de l'imaginaire Tome 1 & Tome 2, Clair Oscur, Hydromielle, Carnet de lectures, Feathers Heaven, Le dragon galactique.


    Le trône de fer ~intégrale 1~


    6 commentaires

  • Le trône de fer ~intégrale 2~Le Trône de Fer
    ~L'intégrale 2~

       de George R.R. Martin

    J'ai lu
    954 pages


    Le Royaume des sept couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver : par-delà le mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer. Tous les coups sont permis, et seuls les plus forts, ou les plus retors, s'en sortiront indemnes...
     

     

    Le trône de fer ~intégrale 2~

    Je me suis lancée dans la suite du trône de fer avec beaucoup d'entrain puisque le premier tome avait largement tenu ses promesses. Et c'est en lecture commune avec Acr0, Phooka, Emma666, Heclea et Neph que j'ai pu apprécier ce deuxième tome. Je vous conseille d'avoir lu le premier intégrale du trône de fer avant de lire cette chronique.

     

    L'intrigue reste dans la continuité du premier tome. Les protagonistes se disputent toujours la couronne, la tension monte, les batailles éclatent et le lecteur prend toujours autant de plaisir à suivre les démêlés politiques qu'apportent l'histoire. Par contre, bien qu'il se passe beaucoup de choses dans ce tome, il y a tout de même beaucoup de longueurs. Certains personnages se contentent de se balader, comme Daenerys, tandis que d'autres sont au cœur de l'action. C'est assez agaçant car on attend bel et bien qu'il se passe quelque chose et mais ça patauge jusqu'à la fin du livre. En revanche, j'ai adoré suivre le destin d'Arya et Sansa qui, quoi que bien différents, se révèlent toujours aussi palpitants. Il faut dire aussi que je suis très attachée à ces deux personnages.

    L'ambiance reste toujours très "médiévale" bien que la magie apparaisse un peu plus à chaque page et c'est un tournant plutôt agréable! Parce que les intrigues politiques, c'est bien beau mais rien de tel qu'une ombre maléfique et de rêves étranges pour changer la donne. J'espère que l'auteur va continuer dans cette voie.



    Côté personnages, nous avons de la nouveauté aussi. Deux nouveaux protagonistes voient leurs noms figurer en titre de chapitre : Théon Greyjoy et Davos Mervault. Si nous avons déjà croisé Théon auparavant, Davos nous emporte en terrain inconnu puisqu'il est le plus loyal Chevalier de Stannis Barathéon, frère du feu roi Robert. Celui-ci désire évidemment récupérer la couronne qui lui est dû et va pour cela placer sa confiance en la dangereuse et intimidante prêtresse rouge, Melisandre d'Asshaï.

    Brienne de Torth, qui rejoint la garde royale de Renly Barathéon, fait parti des personnages que j'aimerais continuer à suivre par la suite. Son physique ingrat et son statut de chevalier font d'elle un personnage intriguant, particulièrement quand elle interagit avec Catelyn.


    Par rapport au premier intégrale, j'ai trouvé le style nettement moins indigeste. Cependant, la traduction reste assez lourde et, à mon humble avis, elle accentue la lenteur ressentie en cours de lecture.



    Le deuxième intégrale reste dans la lignée du premier. Beaucoup de choses se passent, des personnages des plus intéressant apparaissent mais certaines parties restent très lentes malgré tout. Au final, j'attends beaucoup du troisième intégrale car l'auteur met en place des éléments plutôt alléchants.
    Le trône de fer ~intégrale 2~




    Le trône de fer ~intégrale 2~

    Cliquez sur l'image pour agrandir...

    Le trône de fer ~intégrale 2~Le trône de fer ~intégrale 2~Le trône de fer ~intégrale 2~


    Le trône de fer ~intégrale 2~Le trône de fer ~intégrale 2~Le trône de fer ~intégrale 2~

     

    Le trône de fer ~intégrale 2~

     
    Je vous invite aussi à lire les avis de mes copines de lecture : Livrement Tome 3, Tome 4 & Tome 5, La pile à lire d'Heclea, Book en Stock Tome 3, Tome 4 & Tome 5, Chez Neph & La pause lecture.

     Et les autres chroniques :  Le dragon galactique, Clair Obscur, Feathers Heaven & Blog-o-livre.


    Le trône de fer ~intégrale 2~


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique