• Sœur des Cygnes - Juliet Marillier

    Sœur des Cygnes - Juliet MarillierSœur des Cygnes - Juliet Marillier
















        Sœur des Cygnes
    de Marillier Juliet 

    L'Atalante
    Tome 1 : 352 pages
    Tome 2 : 384 pages

    Au domaine de Sep­te­naigue, au cœur de la forêt, vivait une fratrie de sept enfants dont Sorcha, la benjamine, était la seule fille. Leur mère était morte, leur père toujours en campagne militaire contre les Britons. Mais un jour il décida de se remarier… Ainsi commence l’aventure de Sor­cha. De l’Irlande aux côtes britanniques, une longue et douloureuse épreuve l’attend pour sauver ses frères d’une cruelle malédiction.
     

    Sœur des Cygnes - Juliet Marillier


    J'ai choisi de considérer les deux tomes de Sœur des Cygnes comme un ensemble car ils sont le premier volume de la trilogie de Septenaigue. Daughter of the Forest, de son titre original, a été publié en 2000 pour la première fois, nous avons donc attendu 9 ans avant que l'oeuvre ne pointe son nez en France.   

    Sœur des Cygnes s'inspire du conte Les Six Cygnes des frères Grimm mais aussi du conte d'Andersen, un peu moins connu, Les Cygnes Sauvages. La fin du roman laisse supposer au lecteur que l'histoire de Sorcha a donné naissance à ces deux contes mais leur circulation orale les a quelque peu édulcorés. Bien que nous en retrouvons les grandes trames dans le roman, celui-ci prend une dimension bien moins merveilleuse et, surtout, une tournure bien plus cruelle, le tout est habilement accentué par la narration à la première personne.

    Car c'est autour de Sorcha que tourne l'histoire, une jeune fille forcée de filer six chemises avec des fleurs d'étoile, que l'on pourrait comparer à l'ortie, dans le mutisme le plus complet afin de sauver ses six frères transformés en cygnes par leur belle-mère. La tache prendra bien plus de temps que ne l'aurait pensée notre héroine et les fleurs d'étoile blessent sans arrêt ses mains, la ralentissant dans sa tâche. À cela, s'ajoute le fait que Sorcha doit se cacher afin d'échapper à sa belle mère et malheureusement cette situation implique bien d'autres mésaventures...

    Autant dire que tout va se jouer sur la force d'esprit et la détermination de la jeune fille : agaçante au début, puis attachante, Sorcha montre parfois une maturité difficilement plausible pour une enfant de son âge.  Nous suivons ses pensées et voyons tout à travers son regard ce qui a pour résultat de rendre certaines scènes extrêmement poignantes. Sorcha est bien différente de la jeune princesse des deux contes, elle est la fille de la forêt bien plus à l'aise en son sein que dans la haute société. Ses six frères sont pourvus de personalités et capacités qui les différencient clairement et certains sont mis en valeurs plus que d'autres ce qui a pour conséquence que nous nous attachons plus à certains d'entre eux.

    L'écriture fluide et agréable permet une lecture facile et prenante. L'histoire, bien qu'elle mette du temps à se mettre en place, nous entraine au coeur de l'Irlande par des paysages somptueusement décrits, nourris par les légendes contées par l'héroine et sa famille. L'histoire sait accrocher le lecteur dès le début, malgré ma connaissance des contes, je voulais sans cesse savoir ce qui arriverait à la jeune Sorcha et lâchais difficilement le livre.

    J'avoue, à ma grande honte, avoir été complètement influencée par la couverture lors de l'achat du livre ! Les deux illustrations de Benjamin Carré sont sublimes bien que je puisse reprocher la couleur de cheveux de l'héroine qui n'est pas respectée. Chaque majuscule en début de chapitre est gracieusement décorée. Bref, des livres bien présentés dont je ne me lasse jamais de regarder les couvertures .

    Le deuxième tome de la trilogie Son of the Shadows, Fils de l'Ombre en français, est sorti le 19 août aux éditions L'Atalante. Malheureusement, il subit lui aussi une division  en deux tomes et j'attends le deuxième tome pour le 23 septembre 2010. J'avoue être assez curieuse, d'autant plus que celui-ci ne sera pas basé sur un conte, l'intrigue me sera donc entièrement étrangère.

    L'adaption des contes dans Sœur des Cygnes est donc habilement réussie : bien que je connaissais la trâme de l'histoire, le roman m'a véritablement fait voyager. J'ai suivi l'héroine avec intérêt et ne pouvais m'empêcher de tourner les pages afin de savoir ce qui lui arriverait.
    Sœur des Cygnes - Juliet Marillier



     

    Sœur des Cygnes - Juliet Marillier

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir...

    Auteurs en MAuteurs en MAuteurs en M

    Sœur des Cygnes - Juliet Marillier



    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Dithyrambique Profil de Dithyrambique
    Mercredi 1er Septembre 2010 à 22:42

    C'est vrai que les couvertures et ta chronique titillent la curiosité !

    Si c'était plus mon envie du moment, je m'y plancherai bien dessus ... qui sait-un jour, peut être ?

    2
    Mercredi 1er Septembre 2010 à 23:29

    De toute façon tu as déjà une tonne de livres que je t'ai conseillé à lire.

    En plus cette année tu vas vivre chez moi donc tu ne vas pas avoir le choix.

    3
    Dithyrambique Profil de Dithyrambique
    Mercredi 1er Septembre 2010 à 23:31

    J'ai déjà moultasses monstres de certains genres à lire .. en plus des autres .. alors si en plus, j'ai une tortionnaire sur le dos .. :P

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Jeudi 23 Septembre 2010 à 10:07
    Acr0

    Je t'avoue n'avoir lu que le premier tome (pourquoi, tiens?) alors je n'ai pas vu la scène violente. Je pense que tu as bien ciblé les livres : ce sont des contes, donc relativement noir (la situation de Sorcha est quand même extrême) et le personnage en elle-même fait preuve d'une maturité très peu plausible. Dans tous les cas, j'aime beaucoup cette histoire teintée de "celtisme" et c'est dingue de voir qu'elle a beaucoup de livres à son actif, et que seulement 2 (plus les 2 nouveaux de septnaigue) viennent d'être publiés en français

    5
    Jeudi 23 Septembre 2010 à 13:06

    Merci !

    Je trouve que c'est vraiment dommage qu'ils aient tous été séparés en deux.

    6
    Vendredi 7 Janvier 2011 à 17:41
    Olya

    J'ai lu ce livre (les deux tomes) courant octobre, et ça a été un vrai coup de coeur. J'ai été dans l'impossibilité de lacher les livres avant de les avoir finis.

    Même si Sorcha parait parfois comme tu l'as souligné trop mure pour son âge, et "trop tout", elle n'a pas réussi à m'agacer, ce qui est un bon point.

    Ce livre m'a vraiment touché, et j'en ai adoré chaque partie.

    Mon frère et ma soeur m'ont offert Fils de l'ombre pour Noël, et je suis pressée de le découvrir !

    7
    Vendredi 7 Janvier 2011 à 19:19

    J'avoue que j'étais bien collée dessus aussi. Je passais ma journée à lire. En plus, c'était en été donc je pouvais me le permettre.

    Ben elle m'a surtout agacée au début mais après je me suis beaucoup attachée à elle.

    Au final, j'ai vraiment un souvenir très positif de ce livre, j'ai adoré aussi.

    Pour ma part, c'est ma mère qui me les a offert pour noël et je suis aussi préssée de m'y mettre aussi même si j'ai pleins de livres commencés que je dois d'abord finir. Patience

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :